Médias & Contenus  >  Actualités  >  Ce que Les Echos a appris de ses tests anti-adblocking

Ce que Les Echos a appris de ses tests anti-adblocking



L’ensemble des éditeurs tentent d’analyser l’adblocking sur leurs sites et testent différents dispositifs pour lutter contre. Les Echos a mis en place
plusieurs tests A/B entre février et juin 2016, avant de choisir sa stratégie. Béatrice Lhopitallier, directrice data et directrice marketing régie au Groupe Les Echos, explique pour mind comment le groupe a travaillé, les résultats obtenus et les enseignements tirés : usages et comportement des utilisateurs, sources entrantes, fixe vs mobile, etc.

Les enjeux

Béatrice Lhopitallier (Groupe Les Echos) : “L’adblocking est un sujet latent qui montait depuis 2013-2014 et qui menaçait déjà les revenus publicitaires des éditeurs, mais on ne savait pas le quantifier. L’évolution s’est produite à la rentrée 2015, en septembre-octobre : on s’est interrogé, au sein du groupe sur la stratégie et les moyens de répondre. La problématique initiale était de mesurer le plus précisément et le plus finement possible l’ad‑

blocking sur nos supports digitaux. Nous l’avons fait entre octobre 2015 et janvier 2016, en posant un pixel intégrant un contenu invisible pour l’internaute mais bloqué par les systèmes d’adblocking. Ce pixel a été po

[2048 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous