Régies & Adtech  >  Dossiers  >  La publicité dynamique ne tient pas encore toutes ses promesses

La publicité dynamique ne tient pas encore toutes ses promesses



La publicité dynamique, ou DCO (dynamic creative optimization), permet d'adapter en temps réel une création publicitaire en ligne en fonction du contexte ou de l'identité de l'internaute. Ce format publicitaire relativement récent a démontré son efficacité en termes de performance mais souffre encore de freins à son développement. Quels sont ses résultats d'une campagne dynamique pour un annonceur ? Quelles sont les contraintes à sa mise en place ? Comment les sociétés spécialisées tentent de simplifier le processus ? mind a interrogé Adventori, Piximedia, Teads et le trading desk Gamned.

  

Une demande qui se développe

 Très peu de chiffres existent sur l'utilisation de la "dynamic creative optimization" (DCO) dans la publicité en ligne. Ce procédé, qui permet de personnaliser une création publicitaire en fonction de différents flux de données (géolocalisation, météo, informations sur l'internaute, device, stocks restants d'un produit, etc.), utilisé

[1521 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous