Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Pierre Calmard (iProspect) : "Il faut que certains annonceurs arrêtent d'être schizophrènes"

Pierre Calmard (iProspect) : "Il faut que certains annonceurs arrêtent d'être schizophrènes"



Pierre Calmard est le directeur général d'iProspect France, l'agence à la performance du groupe Dentsu Aegis Network qui rassemble 200 personnes. Pour mind, il détaille l'organisation de son agence et les nouveaux enjeux auxquels sont confrontés les acteurs de la performance, notamment dans le programmatique. Il revient également sur les critiques (des annonceurs, des régies...) liées à la transparence de l'achat média et l'efficacité des acteurs, et pointe le rôle de certains intermédiaires.

  

Comment est organisée iProspect ?

 L'agence emploie un peu plus de 200 personnes, réparties en trois pôles de part égale. D'abord, le pôle conseil, qui évolue de plus en plus vers du consulting, dirigé par Benjamin Tancrè

[1139 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous