Agences & Annonceurs  >  Etudes de cas  >  Comment Brainsonic a permis à Accenture de fédérer ses collaborateurs autour du social gaming

Comment Brainsonic a permis à Accenture de fédérer ses collaborateurs autour du social gaming



Dans un contexte de communication interne et d’engagement de ses collaborateurs, Accenture souhaitait éviter les risques de “trop plein” d’informations et de cloisonnement des services. Pour y répondre, l’agence Brainsonic a utilisé un dispositif de social gaming, dans le monde réel et sur le numérique, utilisant les valeurs du groupe. Guillaume Mikowski, directeur général de Brainsonic, explique à mind les mécanismes et les résultats du dispositif.

 

Le brief

“Accenture recherchait un dispositif innovant pour renouveller sa communication à destination de ses 6.000 collaborateurs. Dans un contexte de communication interne où “l’infobésité” et le cloisonnement des services

[975 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous