Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Paul Boulangé (Starcom France) : "Le développement des adblockers ? Les agences n'ont pas assez fait leur travail"

Paul Boulangé (Starcom France) : "Le développement des adblockers ? Les agences n'ont pas assez fait leur travail"



En avril 2016, Paul Boulangé a succédé à Raphaël Grandemange comme directeur général de Starcom France (Groupe Publicis), l’une des principales agences médias françaises. Plutôt issu de la création publicitaire, il doit apporter son regard sur le digital. Alors que le travail des agences est de plus en plus remis en cause ou concurrencé par de nouveaux acteurs, il livre son point de vue sur les relations agences-annonceurs, le développement de l’adblocking, la qualité de la création, la formation des équipes, la brand tech…

Vous avez déjà travaillé en agence de publicité, mais pas en agence média. Pourquoi avoir rejoint Starcom ?

Le marché des médias et de la communication est à l’aube d’une grande transformation. Nous n’en vivons que le début. Anne-Sophie Cruque (présidente de Starcom France, ndlr), que je connaissais, souhaitait ma venue pour apporter à l’agence un regard neuf et extérieur. Je vais apporter ce que j’ai appris de mes expériences précédentes, par exemple à l’agence DDB et à Axa – cette dernière était venue me chercher pour diriger la Digital Academy, une entité créée en 2013 pour diffuser des compétences numériques parmi ses collaborateurs dans le monde : compétences-clés dans différents domaines, montée en compétence et transformation des savoir-faire et des méthodes de travail. Je travaillais avec les autres entités dédiées au numérique : Axa Lab, Data innovation lab, le fonds Axa Ventures…

En quoi ces expériences peuvent-elles profiter à une agence mé

[1647 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous