>   >  Le Guardian crée en interne de nouveaux formats publicitaires pour mobile

Le Guardian crée en interne de nouveaux formats publicitaires pour mobile



Il y a un an, le Guardian s'était débarrassé des bannières comme format publicitaire sur mobile. Quelques mois plus tard, le journal britannique avait créé sa propre équipe de production pour créer des formats numérique natifs, “responsives” et in-app, qui ne gênent pas le lecteur, ni ne ralentissent l’ouverture des pages. Cette démarché a abouti la semaine dernière à la création de deux formats natifs pour le mobile et le web, baptisés "Frame" (un exemple ici) et "Focus" (un exemple ici) : ils sont conçus pour être légers, non-intrusifs et plus stimulants visuellement que les bannières classiques, explique Digiday.

Canon est le premier annonceur à les utiliser, dans le cadre de sa campagne "Travel Camera", lancée le 27 mars. D'abord commercialisés de gré à gré, les formats s'ouvriront ensuite aux achats programmatiques. Testés auprès d'un panel de lecteurs, ils ont obtenu un taux de clic 20 fois supérieur à la moyenne. Leur impact sur la notoriété et la reconnaissance de la marque sera aussi mesuré.