>   >  VICE se sépare de collaborateurs aux Etats-Unis et au Royaume-Uni

VICE se sépare de collaborateurs aux Etats-Unis et au Royaume-Uni



VICE annonce supprimer 15 postes aux Etats-Unis et l'ensemble du bureau au Royaume-Uni au sein de son pôle VICE News, dédié à l'information. Un porte-parole du pure player explique à Poynter que ces coupes s'inscrivent dans un redéploiement plus large qui verra l'entreprise "ajouter des postes" et "renforcer son offre éditoriale".

Une vingtaine de recrues ont dernièrement rejoint l'entreprise et de nouveaux recrutements sont prévus. Dans les prochaines semaines, VICE prévoit l'ouverture de nouveaux bureaux éditoriaux et de production à Hong Kong, puis dans les prochains mois à San Francisco.

Les pure-player fragilisés


VICE News n'est pas le premier média en ligne à annoncer des coupes dans ses effectifs : en mars, International Business Times s'est séparé de 15 employés. En avril, le Financial Times avait rapporté que BuzzFeed a raté ses objectifs 2015 et adopté des objectifs financiers plus prudents pour 2016. Le même mois, Mashable avait annoncé supprimer une douzaine de postes.