Médias & Contenus  >  Actualités  >  RTL Group veut investir 250 millions d’euros par an dans les contenus et le numérique

RTL Group veut investir 250 millions d’euros par an dans les contenus et le numérique



Guillaume de Posch, le codirigeant belge de RTL Group (RTL, M6, Freemantle, Smartclip, SpotXchange...), a annoncé vouloir investir environ 250 millions d'euros par an, essentiellement dans les contenus et le numérique. "Nos deux marchés de prédilection sont l'Europe - car c'est le socle de nos activités existantes - et l'Amérique du nord, car tout le numérique, les nouvelles plateformes mondiales, telles Facebook, YouTube, Amazon, y sont basées", a-t-il expliqué dans un entretien à l'AFP rapporté par Lalibre.be.

Dans le numérique, le groupe réfléchit à des offres de vidéo par abonnement comme celle de l'américain Netflix, dont l'arrivée en Allemagne et en France n'a, selon Guillaume de Posch, pas affecté ses activités. Le groupe, qui a créé sa propre plateforme de SVOD - appelée Videoland et expérimentée aux Pays Bas - avec une équipe de 30 personnes, n’exclut pas de la proposer dans d'autres pays. 

Intégré au groupe Bertelsmann, RTL Group a notamment investi dans SpotXchange en 2015, puis près de 50 millions d'euros en 2016 dans la plateforme de vente de publicité en ligne Smartclip. Ses investissements s’appuient sur une forte puissance financière : en 2015, le bénéfice d'exploitation avait atteint un niveau record de 1,167 milliard d'euros et le chiffre d'affaires a dépassé pour la première fois les 6 milliards d'euros.

De janvier à mars 2016, le chiffre d'affaires du groupe a encore progressé de 9,5 %, à 1,432 milliard d'euros, grâce au marché allemand, mais aussi à la "croissance rapide des activités numériques" du groupe et "une hausse du chiffre d'affaires de FremantleMedia", la filiale de production TV du groupe, selon Guillaume de Posch. Sur la même période, le groupe a vu son bénéfice net augmenter de 30,2 %, à 138 millions d'euros.

Lire aussi