Médias & Contenus  >  Actualités  >  Diminution de la pression publicitaire en ligne : les premières initiatives des éditeurs

Diminution de la pression publicitaire en ligne : les premières initiatives des éditeurs



Après la semaine anti-adblockers initiée par le Geste, plusieurs médias se sont engagés, plus ou moins formellement, à réduire la pression publicitaire sur leur site. Quels changements ont été apportés ? Quels formats sont visés ? Les agences acceptent-elles ces nouvelles exigences ? Mind a interrogé NextRégie, 20 Minutes, Media.Figaro, Advideum et IPG Mediabrands France.

 

Les résultats positifs de la première campagne en France des éditeurs en ligne contre les adblockers, mise en place fin mars, ont encouragé les éditeurs à mener une réflexion de plus long terme sur la pression publicitaire subie par les internautes. Au Geste, plusieurs éditeurs se sont engagés - oralement - à abandonner les formats les plus intrusifs et à réduire le nombre de publicités par page. L’annonce la plus forte est venue du Figaro, qui a annoncé dans Digiday renoncer “à deux millions d’euros de revenus publicitaires” par an pour améliorer l’expérience utilisateur.

&l

[1540 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous