Médias & Contenus  >  Actualités  >  The New York Times confirme fermer une partie de son activité à Paris

The New York Times confirme fermer une partie de son activité à Paris



Le New York Times Times a confirmé, mardi 26 avril, travailler sur un plan de fermeture de ses opérations de production et d'édition prépresse à Paris, pour les rencorcer à New York et Hong Kong. Une opération qui se traduirait par la suppression ou de déplacement à Londres de 70 postes. La rédaction et le département publicitaire basés à Paris ne seront pas affectés, selon le journal, et sa version internationale, The International New York Times, sera toujours publiée et distribue en Europe.

 

Selon le New York Post du samedi 23 avril, le titre américain souhaite se séparer de plusieurs centaines de collaborateurs dans un programme de réduction des coûts, et négocie avec les représentants du personnel. Ces départs pourraient avoir lieu entre fin août et mi-novembre, ajoute le titre américain.

50 millions investis en ligne

Dans un communiqué publié le 14 avril, Le New York Times avait annoncé vouloir investir 50 millions de dollars durant ces trois prochaines années pour développer ses audiences en ligne hors des Etats-Unis, axant ses efforts sur les contenus numériques pour attirer des lecteurs payants et des revenus numériques internationaux.

“La qualité et la profondeur de la couverture internationale du Times font sa fierté depuis longtemps et a attiré des dizaines de millions de lecteurs internationaux. Mais notre contenu en ligne est encore surtout conçu et produit pour un lectorat américain, nous sommes encore loin de notre potentiel lorsqu’il s’agit d’attirer des lecteurs venant hors de notre marché domestique”, indiquait alors le groupe dans un communiqué.