>   >  Au Canada, La Presse annonce de très bons résultats pour son offre tablette

Au Canada, La Presse annonce de très bons résultats pour son offre tablette



Trois mois après avoir abandonné le quotidien papier en semaine au profit de son édition tablette gratuite et d'un hebdomadaire papier, le titre canadien La Presse (Groupe Gesca) se félicite du succès de l'opération, révèle Digiday. Les responsables du média francophone estiment que la moitié des lecteurs du journal ont fait la transition vers l'application pour tablettes La Presse+, qui est passée de 190 000 à 255 000 VU par jour depuis janvier, avec un temps de lecture moyen d'environ 40 minutes du lundi au vendredi. Le Groupe Gesca a investi 8 millions de dollars sur trois ans en communication pour la faire connaître. Les dirigeants du titre, basé à Montréal, indiquent aussi que l'essentiel des revenus publicitaires a été maintenu par rapport à l'année précédente, avec un premier trimestre 2016 légèrement inférieur à la même époque en 2015. Avec un CPM à 51 dollars, l'application compte désormais pour 75 % des revenus publicitaires du journal.

La Presse a été l'un des premiers grands médias à avoir engagé volontairement, dès 2010, un processus d'abandon du papier. Après trois ans de R&D et un investissement de 40 millions de dollars, le titre a lancé, mi-2013, La Presse+, une édition quotidienne gratuite sur application tablette, avec un réel succès. Au point, depuis le 1er janvier 2016, d'avoir stoppé son édition quotidienne papier pour ne plus conserver que son édition du week-end. Guy Crevier, président de La Presse, a accordé une longue interview à mind pour détailler le modèle économique de La Presse+ et ses résultats.