Régies & Adtech  >  Actualités  >  Pour Procter & Gamble, le programmatique présente un ROI 3 à 5 fois meilleur que la publicité classique

Pour Procter & Gamble, le programmatique présente un ROI 3 à 5 fois meilleur que la publicité classique



Les grandes marques consacrent une part croissante de leur budget au programmatique. Mercredi 30 mars, à l'occasion d'une conférence de l'American Advertising Federation à Cincinnati, Scott Franzer, directeur associé d'Omnicom Media Group, a ainsi déclaré que Procter & Gamble enregistre "un ROI trois à cinq fois plus élevés dans ses achats programmatiques que dans les environnements classiques", rapporte Adage.

Alors que, selon Adage, P&G a pour objectif de consacrer 70 à 75 % de ses achats en ligne au programmatique, Scott Franzer, qui a travaillé sur l'activité programmatique de P&G chez Starcom Mediavest Group, a souligné quelques freins à un développement plus poussé : le manque d'inventaires vidéo - en particulier pour les contenus de 5 à 15 secondes - et de standards de visibilité dans l'environnement mobile. Quant aux services de TV connectée, comme Roku, Chromecast ou Apple TV, ils pêchent par l'absence de mesures d'audience solides.