>   >  Les astuces du Washington Post pour faire lire ses longs articles en ligne

Les astuces du Washington Post pour faire lire ses longs articles en ligne



  • Pour inciter ses lecteurs à aller jusqu’au bout de ses articles long format, le Washington Post a mis en place une série de fonctionnalités sur son site web, listées par le NiemanLab. Tout d’abord, un “marque page” permet au lecteur de sauvegarder l’endroit où il s’est arrêté dans l’article :

    - Ils peuvent entrer leur adresse mail et le Washington Post leur enverra un lien URL, via lequel ils retrouveront l’article à l’endroit précis où ils se sont arrêtés, sur n’importe quel device.
    - Si le lecteur arrête sa lecture et rouvre la page sur le même navigateur, le Washington Post lui proposera de reprendre sa lecture là où il l’a arrêtée.
    - Autre astuce : si l’internaute est inactif pendant cinq minutes, une notification pop-up lui proposera de sauvegarder l’article.
    - Enfin, le Washington Post travaille sur le “design” et l’interactivité de ses articles : intégration de clips audio avec des sous-titres (pour ne pas que le lecteur ait à mettre ses écouteurs), de conversation par textos (présentées sous forme de “bulles” comme sur un smartphone, etc.). Ces formats ont été intégrés à son CMS pour faciliter leur utilisation par les journalistes.

    Le Washington Post souhaite également utiliser davantage les emails afin d’avoir un contact direct avec ses lecteurs. Il propose pour cela de leur envoyer un “teaser” d’un article à venir : les lecteurs peuvent entrer leur email afin de recevoir les premiers paragraphes de l’article dès sa publication. Quelques centaines d’internautes se sont inscrits.