Médias & Contenus  >  Entretiens  >  Alexandre Michelin (Spicee) : “Nous visons 500 000 euros de chiffre d’affaires en 2016”

Alexandre Michelin (Spicee) : “Nous visons 500 000 euros de chiffre d’affaires en 2016”



Fondée en juin 2015 par Antoine Robin (ex-DG d’Havas Production), Bruno Vanryb (cofondateur de l’éditeur de logiciels Avanquest) et Jean-Bernard Schmidt (ex-directeur de la rédaction des magazines de M6), la plateforme de vidéos en ligne Spicee se présente comme le “Netflix du documentaire”. Son abonnement à 9,90 euros par mois donne un accès illimité à des documentaires de 5 à 52 minutes, dont 90 % sont exclusifs. Alexandre Michelin vient de quitter la direction de Microsoft MSN Europe pour rejoindre cette plateforme de SVOD, qui emploie une dizaine de salariés, en tant que directeur général. Il dresse pour mind-Satellinet un premier bilan chiffré de Spicee, précise son modèle économique et ses ambitions à l’international, financées par une deuxième levée de fonds en cours.

Quel bilan faites-vous des six premiers mois de Spicee ?

Nous avons d’abord rempli notre premier objectif, qui était de faire vivre le produit et l’expérience. Nous avons créé une identité assez forte, grâce à 70 heures de programmes frais, soit dix heures par mois, qui sont complètement exclusifs. Nous avons aussi réussi à nous positionner sur des sujets d’investigation, qui sont d’ailleurs retenus dans les sélections pour des grands prix du documentaire : par exemple au Figra pour un documentaire sur la politique d’immigration au Australie, et au Fipa pour “Les Escadrons du Djihad”. De plus, le principe du payant a été validé. Nous avons 10 000 clients, dont 2000 abonnés et 8 000 qui ont acheté à l’acte, ce qui n’était pas gagné au départ : tout le monde nous disait que personne n’était prêt à payer pour du contenu. Nous avons aussi une communauté qui est en train de naître sur le

Il vous reste 1439 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Alexandre Michelin (Spicee) : “Nous visons 500 000 euros de chiffre d’affaires en 2016”