Régies & Adtech  >  Actualités  >  AMP : Google discute avec le secteur adtech

AMP : Google discute avec le secteur adtech



Le programme Automated Mobile Pages (AMP) de Google pour aider les éditeurs à réduire le temps de chargement de leurs pages sur mobile, commence à prendre corps. Les modalités de monétisation, en particulier, se précisent, relève Frédéric Filloux sur son blog Monday Note. La plupart des adservers pourront envoyer des publicités sur les pages AMP, pas seulement celui de Google. Mais tous les formats ne seront pas acceptés, puisque Google souhaiterait faire le ménage parmi les plus intrusifs, au grand dam des annonceurs.

En contrepartie, la filiale d'Alphabet fait valoir que l'accélération du temps de chargement augmentera le nombre de pages vues par session, et donc le nombre de publicités affichées. Richard Gingras, directeur News and Social chez Google, rapporte que de nombreuses entreprises de publicité ont fait part de leur intention d'intégrer AMP dans leurs dispositifs, parmi lesquelles Outbrain, AOL, Taboola, Teads.tv, Smart AdServer, ou encore Integral Ad Science. AMP devrait aussi permettre l'intégration des native ads.

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
AMP : Google discute avec le secteur adtech