Régies & Adtech  >  Entretiens  >  David Baranes (AppNexus) : « Les gros annonçeurs français sont plutôt en retard sur le programmatique »

David Baranes (AppNexus) : « Les gros annonçeurs français sont plutôt en retard sur le programmatique »



En 2015, la plateforme d’achat programmatique RTB AppNexus a annoncé trois acquisitions (Mediaglu, Yieldex et RealMedia America), le lancement d’une offre vidéo, la création d’AppNexus Programmable Bidder, une technologie permettant aux acheteurs d’espaces publicitaires d’utiliser leurs propres algorithmes sur sa plateforme, et de la norme de qualité IQ. Basée à New York, la société vient de dépasser le millier de salariés dans le monde. David Baranes, en charge du développement d’AppNexus en France (27 personnes réparties entre Quimper et Paris) et en Europe du Sud, revient pour Satellinet sur le déploiement de ces nouvelles offres, sur le tri qu’Appnexus a fait sur les transactions passant sur sa plateforme, sur l’expansion internationale de la société et sur sa vision du marché programmatique.

AppNexus a annoncé en juin la création d’une offre vidéo. Une offre déjà lancée en 2012 avant d’être abandonnée, quelques mois plus tard. Pourquoi ce revirement ?

Nous avions effectivement commencé un premier déploiement en 2012, mais finalement AppNexus a eu l’humilité de reconnaître que, pour maintenir un niveau d’excellence, il faut prendre les problèmes les uns après les autres. Nous avons donc développé en priorité nos offres pour display et mobile, ainsi que d’autres fonctionnalités adtech clés comme la visibilité avec le rachat d’Alenty ou l’adserving avec le rachat d’OpenAdStream. A présent, nous avons assez de temps et d’ingénieurs disponibles pour proposer à nouveau une offre vidéo. Pour la lancer, nous avons recruté Eric Hoffert, un expert de

Il vous reste 1226 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
David Baranes (AppNexus) : « Les gros annonçeurs français sont plutôt en retard sur le programmatique »