Régies & Adtech  >  Entretiens  >  Yann Le Roux (Integral Ad Science) : « Le marché publicitaire bascule d’une logique d’impression servie à une logique d’impression vue »

Yann Le Roux (Integral Ad Science) : « Le marché publicitaire bascule d’une logique d’impression servie à une logique d’impression vue »



Sans compter les impressions frauduleuses, seulement 47,8 % des impressions publicitaires doivent être considérées comme visibles en France, selon une étude de Integral Ad Science. Un chiffre qui inquiète les annonceurs, de plus en plus soucieux de la performance de leurs investissements en ligne. La société américaine, positionnée sur la mesure de la « qualité média », vient d’ouvrir un bureau à Paris en janvier et son outil a été choisi par Médiamétrie pour la mesure du GRP Vidéo, annoncé pour juin. Dans une interview à Satellinet, son directeur général France, Yann Le Roux, présente en quoi Integral Ad Science se distingue des autres outils, et évoque les enjeux autour de la visibilité et de la fraude publicitaire.

Vous dirigez le bureau français de Integral ad Science depuis quelques mois. Quel est votre parcours et pourquoi avoir rejoint une structure qui a encore tout à construire ?

J’ai travaillé une quinzaine d’années au sein du Groupe Havas, où j’ai notamment dirigé Havas Digital en France puis au Canada, avant de devenir responsable des technologies publicitaires de Havas Digital Monde, puis directeur des opérations d’Artemis, sa plateforme analytique. La technologie prenait de plus en plus d’importance dans la publicité en ligne et en 2009 j’ai créé Matiro, société d’achat programmatique, avec Erwan Le Page (acquise par le groupe 1000mercis à l’été 2013, ndlr). Je préfère la technologie à la communication. Et malgré 250 collaborateurs (dont 20 % en Europe), près de 50 millions de dollars levés et environ 50 millions de dollars de revenus en 2014, Int

Il vous reste 1351 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Yann Le Roux (Integral Ad Science) : « Le marché publicitaire bascule d’une logique d’impression servie à une logique d’impression vue »