Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  LAURENT HABIB (BABEL) : « LE CONSEIL STRATÉGIQUE DOIT ÊTRE AU COEUR DES SERVICES D’UNE AGENCE »

LAURENT HABIB (BABEL) : « LE CONSEIL STRATÉGIQUE DOIT ÊTRE AU COEUR DES SERVICES D’UNE AGENCE »



Après 22 ans passés chez Havas, Laurent Habib a quitté ses fonctions de directeur général en avril 2012 pour fonder Babel. Axée sur le conseil stratégique en communication, cette nouvelle agence compte aujourd’hui 160 collaborateurs et vise 17 millions de marge brute en 2013. Alors que l’agence vient de prendre, en mars, 25 % du capital d’AKOYA Consulting, cabinet de conseil en stratégie et management, Laurent Habib tire un premier bilan de Babel et détaille ses axes de développement à Satellinet.

Votre démission du groupe Havas il y a un an a surpris. Pourquoi cette décision ?

Mon départ d’Havas est assez simple. Après avoir conduit le déménagement des près de 2 700 collaborateurs dans les nouveaux locaux, à Puteaux, j’avais envie de conduire des projets innovants. J’ai donc structuré l’offre de production audiovisuelle avec Havas Productions, qui est passée en deux ans, de 600 000 euros à 8 millions de marge brute, et d’une équipe de 25 à 100 personnes. Ensuite, j’ai mis en place l’offre événementielle, à travers Havas Events, après avoir initié les activités d’édition sous le nom d’Havas Publishing Services (HPS). J’étais très intéressé par la question du digital, que je voulais cons

Il vous reste 1150 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
LAURENT HABIB (BABEL) : « LE CONSEIL STRATÉGIQUE DOIT ÊTRE AU COEUR DES SERVICES D’UNE AGENCE »