Médias & Contenus  >  Dossiers  >  L’internet des objets, un marché d’avenir pour les médias ?

L’internet des objets, un marché d’avenir pour les médias ?



Concept lancé au début des années 2000 dans le cadre des recherches relatives à la technologie RFID effectuées par le réseau international de laboratoires universitaires Auto-ID, l’internet des objets (Internet of Things - IoT) fait alors référence à la mise en réseau d’objets équipés d’étiquettes physiques ou virtuelles dans un souci de traçabilité. Aujourd’hui, l’internet des objets distingue l’ensemble des objets du quotidien connectés, lisibles, adressables et/ou contrôlables par internet. Ce marché complexe mais à fort potentiel, entre 20 et 50 milliards d’objets pourraient être connectés d’ici à 2020, offre aux médias en ligne de nouvelles opportunités d’affaires et défis à relever. Satellinet fait le point sur les stratégies adoptées par les premiers entrants.

Potentiel et perspectives d’un marché émergent

Dans l’IOT, les objets sont appelés à devenir des participants actifs dans le développement des affaires, de l'information et des processus sociaux, car ils peuvent interagir et communiquer entre eux et avec l'environnement qui les entoure. « Nous sommes habitués à appréhender les médias comme des unités distinctes : une publication, une émission de télévision, une émission de radio, une vidéo sur YouTube. Avec l’internet des objets, nos téléphones compatibles NFC font que tout objet peut devenir un média. Lorsque je tiens une tasse de café équipée d’un tag RFID/NFC, elle peut lancer un film sur mon smartphone », déclare Rob van Kranenburg, fondateur du groupe de réflexion Council for the Internet of Things. Cet environnement « intelligent » offre la possibilité aux médias de fournir et d’agréger de l’information ciblée. Par ailleurs, grâce au suivi des comportements de consommation de données depuis les objets connectés, les agences de communication et les annonceurs ont la possibilité de fournir de la publicité en temps réel ou encore de varier le niveau de paiement d’un service en fonction de la localisation du client, observe la société de conseil McKinsey & Company dans une étude prospective. « L'Europe dispose d'une génération méritante d'entrepreneurs, dont ceux qui ont créé Sen.se (une plateforme d’interactions entre objets communicants), Pachube (un service en ligne permettant de connecter et partager en temps réel les données de capteurs qui équipent objets, terminaux et autres dispositifs conn

Il vous reste 2416 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
L’internet des objets, un marché d’avenir pour les médias ?