Agences & Annonceurs  >  Etudes de cas  >  Gema Prévention utilise un banc de mixage virtuel pour faire passer le message

Gema Prévention utilise un banc de mixage virtuel pour faire passer le message



Du 1er octobre au 31 décembre 2010, Gema Prévention a sensibilisé les jeunes aux dangers de la route avec MixtaRoute, un concept en ligne reposant sur le son. Nathalie Irisson, secrétaire générale de Gema Prévention, détaille le dispositif pour Satellinet. L’association Gema Prévention a été créée par les 49 assureurs mutualistes adhérents du Gema, parmi lesquels figurent la GMF, la Maif et Monceau Assurances. Collectivement, le Gema assure plus d’une voiture et habitation de particuliers sur deux en France et près de deux millions de deux-roues motorisés.

Origine du dispositif : « Sept jeunes se tuent sur les routes chaque semaine, en majorité en raison de l’abus d’alcool ou de drogue et les différentes opérations de prévention ont jusqu’à présent eu du mal à porter leurs fruits. Les 49 assureurs mutualistes adhérents du Gema ont eu l’idée de travailler à partir du son pour faire passer un message de prévention, et non plus à partir d’images choc. Le son permet d’ancrer très profondément un message. L’idée a rapidement germé de faire créer leurs propres message

Il vous reste 857 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Gema Prévention utilise un banc de mixage virtuel pour faire passer le message