Agences & Annonceurs  >  Dossiers  >  Les acteurs du web analytics

Les acteurs du web analytics



Indicateur clé dans l'optique d'une monétisation du trafic, la mesure de la fréquentation d'un site permet également de connaître ses internautes, de gérer ses contenus et de guider des décisions commerciales. Plusieurs entreprises se disputent le marché français, qui s'est nettement concentré ces dernières années (rachat d'Omniture par Adobe en 2009, de NedStat par comScore en 2010, fermeture d'Alexa fin 2008...). Satellinet détaille les positionnements et les projets des principaux acteurs du web analytics en France.

Les mesures site-centric, qui forment le socle du web analytics sont obtenues grâce à l'analyse des logs (journaux de fichiers) sur les serveurs de l'entreprise ou au relevé des tags (marqueurs) placés par chaque éditeur dans le code source de ses pages. Complémentaires des mesures « user-centric », réalisées sur des panels d'internautes volontaires (25 000 pour Médiamétrie// NetRatings, 35 000 pour comScore), « elles sont nécessaires à la fois en interne pour mieux comprendre les comportements de ses utilisateurs et en externe pour les valoriser », souligne Franck Si-Hassen, directeur délégué de Médiamétrie-eStat. Si la plupart des entreprises de web-analytics soulignent la simplicité d'implémentation de leur solution, elles se différentient par leur degré de personnalisation, leur interface, l'accompagnement et les services associés (formation, aide à l'analyse...) qu'elles proposent. L'intégration de ces données utilisateurs avec des outils d'optimisation marketing est une tendance forte. « Avec le déploiement par Google d'une excellente solution gratuite, Google Analytics, le web analytics en tant que tel est devenu une notion obsolète, souligne Loïc Especel, territory manager pour la France chez Webtrends. La différence se fait sur la capacité à agir sur les données pour optimiser la performance en ligne et passer d’une vision site-centric à customer-centric. » « Tous les sites font appel au web analytics, mais ces outils ne sont pas toujours utilisés au maximum de leurs capacités. C'est ce qui explique l'apparition d'une nouvelle discipline, que l'on a appelé ''business analytics marketing'', qui permet de relier la stratégie business et l'expertise technologique », confirme Arnaud Massonnie, ancien directeur des finances et des opérations France et Europe du Sud de Google et désormais directeur général en charge du Produit & des Opérations de Fifty- Five.com, société dédiée à cet accompagnement marketing.

AT INTERNET SE DIVERSIFIE

Créé en janvier 1997 à Bordeaux, AT Internet emploie 150 personnes, dont 60 % sur des fonctions techniques

Il vous reste 3204 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les acteurs du web analytics