Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Politiques éditoriales et stratégies commerciales des sites pour adolescents

Politiques éditoriales et stratégies commerciales des sites pour adolescents



Les sites éditoriaux pour adolescents, dont le public va de 12 à 24 ans, représentent un marché encore nouveau au sein duquel les grands groupes de médias, hormis Lagardère, sont absents du fait de la concurrence des réseaux sociaux comme Facebook ou MSN Windows Live Messenger. Le secteur est pourtant porteur avec un jeune public que les annonceurs souhaitent toucher de plus en plus tôt dans un univers ludique. Les contenus proposés s’orientent souvent vers le people ou le cinéma, mais le communautaire est en plein essor. Quels sont les dispositifs mis en place pour les annonceurs pour toucher cette audience ? Comment communiquentils sur ces supports ? Par quels contenus les sites attirent-ils les annonceurs ? Quels sont leurs projets en 2011 ? Satellinet présente les stratégies éditoriales et commerciales du secteur à travers ses principaux acteurs : Lagardère avec Ados.fr, Webedia avec Adobuzz et Purefans, aufeminin.com avec Teemix et Skyrock avec Skyrock.com.

L’offre éditoriale destinée aux adolescents a longtemps été insuffisante et reste incomplète. Attirés par l’absence des grands groupes de médias, notamment les portails, des pure players tirent profit de leur savoir faire autour du divertissement ou du public féminin (Webedia, aufeminin…). « Les jeunes veulent communiquer ensemble et on assiste ces deux dernières années à une évolution des contenus, souligne Alix Pandrea, le directeur général adjoint Internet, Mobile et Tablette de Lagardère Publicité. Les jeunes ne se contentent plus de partager entre eux des contenus people, ciné ou autres. Depuis deux ans, ils veulent des contenus générés par eux-mêmes. » De plus en plus, les sites développent et fidélisent donc une communauté active. Une évolution d’ailleurs appréciée des annonceurs, principalement issus de l’entertainment (jeux vidéo, cinéma, musique, édition, DVD) et surtout du secteur alimentaire, grande consommation et téléphonie mobile, afin de placer des intégrations publicitaires, plus efficaces auprès du jeune public que le display classique.

PUREFANS MISE SUR LE PARTICIPATIF

Créé en octobre 2007 par deux journalistes, Jonathan Certner et Alexandre Vogler, adobuzz.com a été racheté en août 2010 par le groupe Webedia (Purepeople. com, Puretrend. com, Purefans. com, Puremedias. com, Purecine.com, Purecharts. fr, Pureshopping. com, Dailyconso. com et Onlydesign. com). Webedia, qui a été cofondé par Cédric Siré il y trois ans, a réalisé 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010 et vise 15 millions d’euros en 2011. Le groupe rassemble 80 collaborateurs au total. Depuis son rachat, Adobuzz porte un deuxieme nom, Purefans News. Les deux marques et les deux sites Purefans et Adobuzz/Purefans

Il vous reste 2715 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Politiques éditoriales et stratégies commerciales des sites pour adolescents