Médias & Contenus  >  Dossiers  >  L’affiliation sur les sites de médias : des perspectives de nouvelles recettes

L’affiliation sur les sites de médias : des perspectives de nouvelles recettes



Les partenariats d’affiliation, c'est-à-dire la promotion du catalogue d’un site marchand sur un site tiers rémunéré le plus souvent à la performance (CPA et CPL), se développent sur les sites médias depuis deux ans. Ces derniers y trouvent ainsi un moyen pour diversifier leurs revenus. Quels sont les atouts des sites médias ? Comment utilisent-ils l’affiliation ? Quels sont leurs rapports avec leurs partenaires ? Comment sont négociées les rémunérations ? Que représente l’affiliation dans leur chiffre d’affaires ? Satellinet présente les stratégies de LExpress.fr, Lemonde. fr, Leparisien.fr et Rue89.

Selon la 5e édition de l’Observatoire de l’e-pub (SRI, Capgemini Consulting) publiée en janvier dernier, l’affiliation a généré en France un chiffre d’affaires total de 180 millions d’euros en 2010, soit une progression de 15 % sur l’année. L’affiliation est un partenariat par lequel un site marchand place sur un réseau de sites partenaires affiliés des bandeaux ou des liens textes pour promouvoir ses produits en échange d’une rémunération calculée à la commission, souvent couplée à une somme minimum garantie. Grâce à leurs audiences et leurs marques, les grands sites médias généralistes (Libération.fr, Leparisien.fr, Lemonde.fr, LExpress.fr, Nouvelobs. com, Rue89) sont attrayants pour les sites marchands. Du côté des médias, le procédé permet de diversifier les recettes et s'inscrit « dans un contexte publicitaire où les budgets d'achat d'espaces classiques se contractent, notamment le display », comme le souligne Frédéric-Alexandre Talec, directeur commercial de Rue89. L'affiliation permet donc à la fois à l'éditeur de diversifier ses sources de revenus, et d’offrir une réponse « ROIste » à l'annonceur ainsi qu'une garantie de visibilité. Particularité propre aux sites médias, les contrats sont traités en direct, sans plate-forme d’affiliation, « afin de garder la main sur tous nos partenariats, tant pour la mise en place, la gestion que le suivi », affirme Frédéric-Alexandre Talec, « mais aussi pour comprendre les mécaniques de ce nouveau revenu », ajoute Philippe Jannet, le PDG du Monde Interactif. Le marché étant encore en construction, les différents acteurs, qu’ils soient médias ou annonceurs, gardent secrets les résultats et le contenu des accords signés. Mais les modes de rémunération des partenariats sont souvent similaires. Ils intègrent une partie variable calculée au clic, à la visite ou au formulaire rempli, ainsi, très souvent, qu'

Il vous reste 2846 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
L’affiliation sur les sites de médias : des perspectives de nouvelles recettes