Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Kiosques numériques : six acteurs opérant sur le marché français passés au crible (2/2)

Kiosques numériques : six acteurs opérant sur le marché français passés au crible (2/2)



On compte en France une dizaine de plates- formes dédiées à la vente de journaux et magazines dématérialisés. Parmi ces kiosques numériques figurent des acteurs issus de l’univers des constructeurs de hardware (Newsstand d’Apple), d’autres venant de la sphère numérique (lekiosk. com), de la distribution traditionnelle papier (Relay.com, filiale de Lagardère Services) ou des éditeurs eux-mêmes (ePresse). Ces acteurs de la distribution dématérialisée proposent des formules de vente au numéro, d’abonnement ou de consommation par forfaits mensuels, qui permettent de télécharger plusieurs publications différentes. Comment les kiosquiers numériques se positionnent-ils les uns par rapport aux autres ? Quelle est l’étendue de leur offre, la profondeur de leur catalogue et leur stratégie marketing ? Après le panorama du marché proposé dans Satellinet n°117, la deuxième partie de ce dossier consacré aux kiosques numériques détaille les offres et le positionnement des six principaux acteurs du marché français.

Les kiosques numériques proposent majoritairement journaux et magazines dans une version PDF, exacte réplique de la version papier. Pour l’éditeur, les ventes dématérialisées, en plus de constituer un nouveau relais de croissance, sont comptabilisées par l’OJD, organisme qui contrôle la diffusion de la presse. En 2011, la diffusion numérique de la presse, mesurée par l’OJD, s’est élevée à 17,3 millions d’exemplaires (14,5 millions pour la presse quotidienne ; 2,8 millions pour la presse magazine). Toutefois, une grande part de cette diffusion a été réalisée par les éditeurs eux-mêmes, en dehors des kiosques numériques, sans que des chiffres précis puissent être apportés. Une majorité d’éditeurs interrogés notent une accélération des ventes dématérialisées depuis le mois de mars dernier. Ils l’expliquent par le taux d’équipement en iPad, la tablette d’Apple lancée en avril 2010, principal support de lecture de la presse dématérialisée en France, qui aurait franchi la masse critique. En 2012, il se vendra autour de trois millions de tablettes, en France, selon les projections de l’institut GFK. Selon une récente étude de la régie InMobi (8 000 répondants sur 5 marchés, dont le France et l’Angleterre en Europe), spécialisée dans les campagnes sur mobile (100 milliards d’impressions par mois dans le monde revendiqués), près de 60 % des propriétaires de tablettes français passent au moins 30 minutes par jour sur les sites médias/news, et la lecture de la presse migrerait vers les tablettes selon un constat des usages au niveau mondial. En France, e

Il vous reste 2493 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Kiosques numériques : six acteurs opérant sur le marché français passés au crible (2/2)