Médias & Contenus  >  Entretiens  >  « Les licences permettront de rentabiliser la musique en ligne, pas le grand public »

« Les licences permettront de rentabiliser la musique en ligne, pas le grand public »



Après avoir frôlé la fermeture début 2010, la plate-forme de musique libre Jamendo mise désormais sur le développement de licences commerciales. Pierre Gérard, son cofondateur, présente pour Satellinet les projets du site.

Comment se positionne Jamendo sur le marché de la musique en ligne ?

Nous pensons que ça n’a pas de sens de faire payer un fichier mp3 à 1 euro, c’est calqué sur le monde physique, c’est le passé. D’ailleurs, la musique numérique n’a pas vraiment pris : en 8 ans, pour chaque device Apple, seuls 40 titres ont été téléchargés. Au total, cela fait bien sûr des milliards de titres, mais rapporté au nombre d’utilisateurs, ça ne représente rien. Et le streaming n’est pas la réponse, to

Il vous reste 776 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
« Les licences permettront de rentabiliser la musique en ligne, pas le grand public »