Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Stephan Loerke (WFA) : "Les pertes des éditeurs liées à la brand safety ont été surestimées"

Stephan Loerke (WFA) : "Les pertes des éditeurs liées à la brand safety ont été surestimées"



Depuis le début de la crise sanitaire, la brand safety redevient une préoccupation centrale sur marché publicitaire. Stephan Loerke, CEO de la World Federation of Advertisers (WFA), l'association mondiale des annonceurs, détaille les enjeux du point de vue des annonceurs et les initiatives de l'association dans ce sens.

Depuis le début de la crise sanitaire, des éditeurs pointent du doigt les pertes de revenus publicitaires liés à des pratiques de brand safety abusives. Les annonceurs sont-ils conscients de cette problématique ? 

L’un des grands enjeux du marché publicitaire pendant cette pandémie est en effet l’impact sur les ressources financières des éditeurs du blocage de mots-clés liés à l’actualité dans une période où ils ont besoin de les sécuriser. En revanche, les pertes de revenus des éditeurs imputables à ces pratiques, jusqu’à - 60 % selon certains, ont été surestimées, bien qu'elles soient réelles. Il ne faut pas oublier les effets de la crise sanitaire sur le volume d'investissements publicitaires des annonceurs.

Dans une étude de l’association d’annonc

Il vous reste 1197 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Stephan Loerke (WFA) : "Les pertes des éditeurs liées à la brand safety ont été surestimées"