Régies & Adtech  >  Dossiers  >  Privacy Sandbox de Google : 8 mois après, encore trop peu de propositions concrètes pour l'après cookie tiers

Privacy Sandbox de Google : 8 mois après, encore trop peu de propositions concrètes pour l'après cookie tiers



Fin janvier 2020, Google a annoncé vouloir mettre fin au dépôt de cookies sur son navigateur Chrome d'ici 2022. Il a présenté Privacy Sandbox, son alternative au cookie pour les acteurs de la publicité en ligne. mind Media fait le point sur son développement avec les acteurs impliqués.

L’annonce par Google mi-janvier 2020 a marqué les esprits sur le marché de la publicité en ligne : les cookies tiers disparaîtront d’ici deux ans sur le navigateur Chrome. Pour répondre aux inquiétudes, le groupe a rapidement présenté le dispositif Privacy Sandbox, une suite d’API ouverte à consultation du marché. Celle-ci se présente comme une suite d'alternatives au cookie tiers pour un certain nombre de fonctionnalités et cas d'usage : ciblage publicitaire, retargeting, conversion, etc.

Son accueil a été mitigé : certains accusant Google de vouloir asseoir un peu plus sa domination sur la publicité en ligne avec une solution propriétaire, d’autres saluant une démarche d’ouverture vers le marché. “Privacy Sandbox est open source, ce qui montre que Google adopte une position plus intelligente que les autres navigateurs, avec la volonté de discuter pour trouver ensemble des bonnes pratiques”, nous indiquait ainsi en février 2020, David Folgueira, le directeur exécutif adjoint de Prisma Media Solutions.

Un p

Il vous reste 1549 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Privacy Sandbox de Google : 8 mois après, encore trop peu de propositions concrètes pour l'après cookie tiers