Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes au 7 octobre 2020 ? 

Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes au 7 octobre 2020 ? 



Au lendemain de la publication par la CNIL de ses lignes directrices modificatives sur l’usage des cookies, mind Media a passé en revue l’interface de près de 300 sites d’information. Les “consent wall” sont désormais plus nombreuses que les bannières, mais le refus reste plus difficile que l’accord. Consultez également les choix de chacun, au 2 octobre, dans notre tableau comparatif. 

Le 1er octobre, la CNIL a adopté des lignes directrices modificatives ainsi qu’une recommandation portant sur l’usage de cookies et autres traceurs très attendus par le marché. Dès le lendemain de la publication des nouvelles règles, alors que la CNIL laisse six mois aux éditeurs pour s’adapter, et un peu plus d’an après notre première étude, mind Media a fait le point sur la méthode de recueil du consentement des principaux éditeurs français (voir méthodologie). Combien de sites continuent de considérer la poursuite de la navigation comme accord ? Combien ont adopté un “consent wall” ? Parmi eux, combien mettent le refus au même niveau que l

Il vous reste 1078 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Cookies : comment les éditeurs recueillent-ils le consentement des internautes au 7 octobre 2020 ?