Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Compte-rendu de notre conférence Agency Futures : quel rôle pour l'agence dans la crise ?

Compte-rendu de notre conférence Agency Futures : quel rôle pour l'agence dans la crise ?



Le Covid-19 a fragilisé un peu plus encore l'écosystème publicitaire et rendu incertain l'avenir des agences et leurs relations avec les marques. Le groupe mind a organisé vendredi 2 octobre une série de tables rondes et d'interviews de décideurs en agence et chez l'annonceur pour pointer les conditions du "new deal" à mettre en place.

Vendredi 2 octobre, le groupe mind a organisé la deuxième édition de la conférence Agency Futures pour débattre du rôle des agences dans la chaîne média et de leurs difficultés, des relations avec les annonceurs et les améliorations à y apporter. Ces enjeux ont été renforcés depuis l'apparition du Covid-19 en mars, le contexte sanitaire ayant provoquéune crise économique et publicitaire majeure.

La rédaction de mind Media a interrogé des dirigeants et dirigeantes d'agences médias, créatives et digitales et des annonceurs à livrer leurs points de vu et à présenter leurs solutions lors de tables rondes et d'entretiens : sur la placedu digital au sein des agences publicitaires, sur les nouvelles politiques RH à appliquer dans un contexte de crise économique, sur la gestion des données par les agences médias, l'intérêt de la communication pour relancer l'économie, la place et l'effiacité de la publicité responsables ou à impact social, et finalement, sur le new deal à imaginer entre agence et marque pour retisser de la confiance et créer de la valeur au service du marketing.

 

Présentation des travaux du club Agency Futures
 
Lionel Cuny, président et CEO - Insign agency
Thomas Jamet, CEO - IPG Mediabrands France

 

“Rien n’a changé depuis vingt ans dans l’écosystème de la communication et dans les relations agences-annonceurs”, a déploré Lionel Cuny, président et CEO d’Insign agency, qui dénonce aussi le temps passé sur les appels d’offres et le manque d’attractivité du secteur. “Une partie du public déteste la publicité, et nous avons une part de responsabilité”, a-t-il également souligné.

Pour assouplir la gestion de la masse salariale et limiter son coût, Lionel C

Il vous reste 2579 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Compte-rendu de notre conférence Agency Futures : quel rôle pour l'agence dans la crise ?