Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Heroiks initie un crédit d’investissement en communication pour les petites entreprises accordé par Arkéa et Bpifrance

Heroiks initie un crédit d’investissement en communication pour les petites entreprises accordé par Arkéa et Bpifrance



Le groupe de communication indépendant Heroïks a annoncé lundi 28 septembre s’associer avec Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels pour proposer aux PME et ETI créées depuis plus de trois ans et “présentant des finances saines” (liées notamment aux fonds propres et à l’endettement, avec cotation Banque de France 3 ou 4) une offre de crédit pour financer un ou plusieurs dispositifs de communication (création, achat média, développement d’une offre numérique…). Il est cofinancé par Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et Bpifrance pour un montant compris entre 500 000 euros et 2 millions d’euros, avec un taux fixe individualisé et sur une durée de 7 ans (2 ans de différé et 5 ans de remboursement). Aucune garantie sur les actifs de l'entreprise ou sur le patrimoine du dirigeant ne sera réclamé. Le dispositif, présenté sur le site dédié lecreditpub.com, est ouvert à toutes les entreprises qui remplissent les critères, pas uniquement les clients d’Heroiks.

À retenir. Ce dispositif fait suite au crédit d’impôt communication réclamé au plus fort de la crise sanitaire par une partie du secteur, dont Heroiks - mais repoussé par le gouvernement - afin de relancer les investissements publicitaires des marques, encore très affectés (lire notre synthèse économique).

SURMONTER LA CRISE

mind media lance un nouveau “hub” pour comprendre les nouveaux enjeux de la crise économique et publicitaire, présenter les chiffres clés du marché et les initiatives des acteurs afin de surmonter leurs difficultés : lire notre synthèse

Et sur notre site : #Surmonter la crise

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Heroiks initie un crédit d’investissement en communication pour les petites entreprises accordé par Arkéa et Bpifrance