Médias & Contenus  >  Entretiens  >  Virginie Maire (Sybel) : "Notre application compte 20 000 abonnés deux mois après le lancement de l'offre payante"

Virginie Maire (Sybel) : "Notre application compte 20 000 abonnés deux mois après le lancement de l'offre payante"



Un an après le lancement de son application de contenus audio, Sybel a mis en place une offre payante, malgré les résultats mitigés de ses concurrents sur ce modèle. Sa fondatrice, Virginie Maire, détaille sa stratégie, le financement de la société et son développement à l'international.  

Sybel a déployé son offre payante environ un an après son lancement, alors que d’autres acteurs ont récemment abandonné ou fait pivoter ce modèle. Quelle est votre stratégie pour parvenir à l’imposer ? 

À partir du mois de juin dernier, nous avons commencé de manière progressive à installer un paywall, d’abord pour les utilisateurs de longue date, plus tard pour les nouveaux utilisateurs. L’offre payante, à 3,99 euros par mois ou 39,99 euros par an, est intervenue environ un an après le lancement de l’application Sybel, mais le

Il vous reste 798 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Virginie Maire (Sybel) : "Notre application compte 20 000 abonnés deux mois après le lancement de l'offre payante"