Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Havas Paris renforce son offre numérique

Havas Paris renforce son offre numérique



[EN ACCÈS LIBRE] Selon nos informations, le numérique va prendre une place plus importante au sein de l'agence qui veut mieux associer publicité et dispositifs digitaux. L'ancien président de RAPP (DDB) devenu ensuite associé chez WNP, Stéphane Raoul, recruté il y a un an, vient d'être promu vice-président d'Havas Paris en charge du digital pour incarner cette évolution.

Quelle place donner au digital dans les agences créatives et avec quelle organisation ? Faut-il le diluer ou créer un pôle spécialisé ? Et où placer la production ? Les dirigeants d'agence ont souvent hésiter sur la conduite à tenir ces dix dernières années, en faisant des choix et en expérimentant plusieurs modèles, y compris hybrides... avant parfois de revenir dessus quelques années plus tard. Havas Paris, l'un des agences publicitaires les plus importantes en France, évolue sur ce point : selon nos informations, l'agence présidée par Julien Carette (sa fiche LinkedIn) a modifié son organisation pour faire remonter son activité numérique au cœur de son offre et mieux mettre en avant ses expertises en créant un nouveau pôle, Havas Paris Digital.

L'agence poursuit ainsi sa transformation entamée ces dernières années : en 2016, Havas Paris avait absorbé Havas 360, puis intégré début 2019 HavasHumanSeven pour renforcer son offre globale. Entre temps, c'est sous son ombrelle qu'a été créé au printemps 2018 l'agence Helia, spécialisée dans la relation client (activités data et CRM), en s'appuyant en partie sur l'agence FullSIX.

Stéphane Raoul incarnera Havas Paris Digital

Havas Paris va aujourd'hui un cran plus loin dans sa digitalisation en s'appuyant sur l'activité d'Helia, en forte croissance ces 18 derniers mois, et son CEO : Stéphane Raoul, recruté il y a un an comme CEO d'Helia, vient à cet effet d'être promu vice-président d'Havas Paris (sa fiche LinkedIn). En plus d'Helia, cet ancien président de RAPP (DDB / Omnicom) devenu ensuite associé chez WNP, dirige désormais l'ensemble de l'activité numérique d'Havas Paris.

A charge pour lui de rapprocher l'expertise CRM et data et l'expertise marketing traditionnelle des agences, deux besoins de plus en plus étroitement liés chez les marques. Les agences créatives doivent pour cela renforcer leur culture du digital et de la performance.

"Les marques ont besoin d'agilité, de réactivité et d'expertises pour leurs dispositifs en ligne, avec un niveau d'exigence élevé du début à la fin des programmes. Et la crise a accentué leurs besoins sur ces aspects, souligne Julien Carette, interrogé par mind Media. Même si le digital réinvente la plupart de nos expertises - marque employeur, commerce, publicité, contenus ou influence - disposer de ressources éparses dans chacune de nos communautés n'est plus suffisant. Le digital doit être représenté au plus haut niveau de l'agence, il faut un pôle dédié et des experts dédiés."

Il s'agit également d'associer plus finement l'exécution à la stratégie, qui doivent être très liées pour améliorer l'efficacité des dispositifs. "C'est le sens du recrutement de Stéphane Raoul, qui va diriger les activités digitales, apporter de nouvelles idées et incarner notre offre, en externe auprès des marques et du marché, et en interne pour amplifier le mouvement, fédérer et donner le cap", ajoute Julien Carette.

Stéphane Raoul s'appuiera notamment sur cinq consultants seniors, un partner et quatre directeurs associés, dont deux recrutements récents : Raphaël Thierry sur les problématiques retail, et Sandrine Abadie-Carrouge sur le CRM. Au niveau opérationnel, le pôle dédié au numérique d'Havas Paris, baptisée Havas Paris Digital, repose sur 25 collaborateurs dédiés au conseil et à la conception (12 consultants, 8 créatifs et 5 directeurs de projets) et la centaine de personnes d’Havas Digital Factory, la structure transverse du Havas Village dédiée à la production digitale.

Faire du numérique un levier de croissance des revenus

L'objectif d'Havas Paris est de faire du numérique un levier fort de croissance de ses revenus, en visant de nouveaux clients et en développant les budgets déjà détenus par l'agence. Parmi les derniers projets numériques réalisés depuis deux ans figurent ceux d'Henkel, La Poste, Volvo, Pôle Emploi, Alpine, Marques Avenue, Louis Vuitton, D’Aucy et Santé Publique France.

"Notre rôle est de redessiner des écosystèmes digitaux à l’ère du service, de l’utile et de la bonne compréhension des comportements des utilisateurs, insiste Stéphane Raoul, vice-président d'Havas Paris. Nous positionnons notre nouvelle organisation au niveau des cabinets conseil en stratégie avec une forte capacité de création de contenus et bien évidemment un outil de production digital souple, agile et capable d'accompagner les marques dans tous leurs besoins, avec des vraies idées mais sans dogmatisme. Et nous devons être à l'écoute des clients pour parfois devancer les attentes et aller plus loin que le besoin initial exprimé."

Ce souhait de remonter sur la chaîne de valeur de la communication jusqu'à la production digitale, avec un objectif de performance au cœur des projets, s'il se concrétise, peut constituer un signal pour le marché créatif car Havas Paris est l'une des principales agences publicitaires en France.

Avec environ 400 collaborateurs et des clients tels qu'Orange, Carrefour, LVMH, La Poste, RATP, Veolia, Alpine, Henkel, Volvo et D’Aucy, elle a réalisé une marge brute de 88 millions d'euros annuels en 2019 (90 millions en 2018 avec un taux de transformation en compétition de 68 %). Sur ce chiffre, le numérique pur représente environ 5 millions d'euros, et environ 10 millions si on l’étend aux déclinaisons digitales de la communication employeur, des contenus, de la marque et du social.

Afin d'atteindre ses nouvelles ambitions, l'enjeu pour l'agence sera d'assurer une exécution parfaite des projets numériques à un coût compétitif et d'apporter un retour sur investissement immédiat aux marques : dans un contexte économique et budgétaire qui sera encore plus contraint que d'ordinaire du fait de la crise, l'efficacité des dispositifs et leur mesure vont devenir essentielles pour les annonceurs.

(photo E.Legouhy)

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Havas Paris renforce son offre numérique