Agences & Annonceurs  >  Tribunes  >  "Les annonceurs doivent privilégier la qualité et le long terme avec les agences"

"Les annonceurs doivent privilégier la qualité et le long terme avec les agences"



Sandrine Plasseraud, présidente en France de l'agence de social media We Are Social, souligne la prise de conscience que doivent avoir les marques : ne pas céder à la logique purement comptable et créer des relations durables pour un nouveau pacte agence-annonceur.

L'impact économique de cette crise a été effroyable pour tous les secteurs. Les agences n’ont pas été épargnées : cette crise aura fait émerger de façon plus saillante la fragilité de leur modèle économique.

J’ai fondé We Are Social France en 2010 et, portés par une croissance du social media ainsi qu’une expertise prouvée, nous avons connu une croissance fulgurante. Une croissance portée par la passion de toute une équipe suffisamment engagée et motivée pour soutenir un business d’agence qui souvent tient à un fil et peut basculer du jour au lendemain. Il y a un an, lors d’un discours, Mercedes Erra s’inquiétait pour le futur de notre marché, de la baisse constante de profitabilité et demandait aux annonceurs davantage de respect pour ce métier, en payant notamment les idées des agences à leur juste valeur. Elle a raison.

Ne vous méprenez pas, j’ai travaillé longtemps chez l’annonceur ; je suis consciente de la pression financière qui y règne, sans parler de la complexification des parcours clients, de l’explosion des points de contacts, le tout à quasi iso-budget. Et cette crise va désormais imposer pour les marques de jongler davantage entre recherche de rentabilité à très court terme et stratégie à long-terme. Mais ne serait-ce pas le bon moment pour réfléchir à un nouveau pacte annonceur-agence ? Annonceurs, faites confiance à vos agences principales car elles vous connaissent parfaitement. Elles sont vos meilleures alliées pour vous accompagner, analyser le changement de comportements de vos clients/prospects, et ainsi vous proposer des solutions… Ces agences, vous les avez d’ailleurs félicitées pour la valeur ajoutée qu’elles vous ont apportées pendant la crise, pour leur rôle de conseil, leur expertise et leur créativité. Alors n’oublions pas qu’une relation de confiance agence-annonceur est créatrice de valeur.

Enfin, côté agences, peut-être est-ce aussi un bon timing pour recentrer la créativité au service de l’efficacité et du business... et pas uniquement pour Cannes.

Oui, les relations annonceurs-agences doivent évoluer à la sortie de crise. Avec bien sûr une communication plus responsable dans les messages, les produits. Mais également dans son rapport en lui-même. Etre responsable, c'est placer la confiance annonceur-agence au coeur des échanges, c'est privilégier le long terme au court terme, les rapports loyaux et honnêtes. C'est être nous tous, à la hauteur de la crise que nous affrontons. 

SPÉCIAL COVID-19

Tous les chiffres et informations importantes sur la crise afin de faciliter vos prises de décision : notre hub enrichi en permanence "Les Essentiels"

Tous nos décryptages et articles : sur notre site #covid-19

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
"Les annonceurs doivent privilégier la qualité et le long terme avec les agences"