Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Les abonnements numériques en très forte progression dans le contexte de crise sanitaire

Les abonnements numériques en très forte progression dans le contexte de crise sanitaire



Les médias d'informations générales, nationaux comme régionaux, ont tous vu leur nombre d'abonnés en ligne largement progresser en quelques semaines, jusqu'à quelques dizaines de milliers pour certains. Libération a ainsi déjà bénéficié de 20 000 abonnés numériques supplémentaires, Le Figaro 30 000. Le Monde est sur la même tendance. L'enjeu sera d'en conserver le plus possible une fois la période d'essai à 1 euro achevée.

Si la crise sanitaire et le confinement ont entraîné une crise économique et publicitaire majeure pour la quasi totalité des médias, qui a déjà impacté 10 à 20 % de leurs revenus annuels (lire notre enquête sur Prisma Media, par exemple), ils ont aussi modifié les usages médias des lecteurs : la fréquentation en ligne des sites d'information générales a fortement augmenté.

Selon l'ACPM, ils ont bénéficié d'une hausse des visites de l'ordre de 111 % en moyenne lors de la première semaine de confinement (16-22 mars) par rapport à une semaine normée en janvier 2020, puis de 86 % lors de la deuxième semaine (23-29 mars). La hausse est montée jusqu'à 150 % pour certains éditeurs. Un mois et demi plus tard, fin avril, les sites d'actualité affichaient encore une progression moyenne de 40 à 50 % de leurs visites hebdomadaires par rapport à début 2020.

Sources : ACPM. Progression sur une semaine normée début 2020 (moyenne des 5 semaines du 5 janvier au 8 février 2020).

Même si ces progressions s'érodent progressivement de semaines en semaines, elle restent fortes. Confrontés à une crise de la distribution et de la publicité sans précédent depuis la mi-mars, les éditeurs peuvent s'appuyer sur des hausses massives de tous les indicateurs en ligne : visiteurs uniques, visites, pages vues et temps passé. 

Il vous reste 2532 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les abonnements numériques en très forte progression dans le contexte de crise sanitaire