Agences & Annonceurs  >  Dossiers  >  Le confinement dynamise le marché du retail media

Le confinement dynamise le marché du retail media



À l'instar des éditeurs de site d'information, les sites des retailers connaissent un pic de trafic et de transactions depuis le début du confinement il y a un mois. À la différence que les annonceurs semblent maintenir, voire augmenter, leurs investissements publicitaires sur ces supports.

Le début du confinement en France le 17 mars 2020, et la limitation des déplacements et la fermeture des magasins non essentiels qu’il a occasionné, a poussé les Français à basculer une partie de leurs achats en ligne. Tous les secteurs ne sont pas concernés, en raison de la baisse de demande sur les produits non essentiels, des contraintes logistiques et de l’allongement des délais de livraison : la Fevad notait fin mars que seuls 18 % des 136 sites analysés ont enregistré une hausse de leur activité depuis le début du confinement, l’alimentation en tête. 

La crise augmente les pratiques d'achats en ligne

En temps normal, l’e-commerce (livraison à domicile, drive, r

Il vous reste 1013 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Le confinement dynamise le marché du retail media