Régies & Adtech  >  Actualités  >  Les plateformes également affectées par des baisses de revenus publicitaires

Les plateformes également affectées par des baisses de revenus publicitaires



 

Comme les éditeurs médias, les plateformes bénéficient d’une hausse sensible de la fréquentation de leurs supports. Mais à l’instar de ces derniers, elles pâtissent du très fort ralentissement des investissements publicitaires. Facebook a ainsi annoncé le 24 mars une progression sensible des usages de ses produits médias, tout en constatant un “affaiblissement de (son) activité publicitaire dans les pays prenant des mesures agressives pour réduire la propagation de Covid-19”. Twitter avait déjà indiqué le 23 mars s’attendre à une baisse de ses revenus publicitaires au premier trimestre (par rapport au premier trimestre 2019) en raison du coronavirus, alors qu’il tablait jusque-là sur une augmentation, malgré une progression du nombre d’inscrits.

À retenir. Google, acteur incontournable de l'économie de la publicité en ligne, sera sans doute également touché. L'ensemble des vendeurs d'espace expriment actuellement la crainte d'une crise publicitaire.

SPÉCIAL COVID-19

Tous les chiffres et informations importantes sur la crise afin de faciliter vos prises de décision : notre hub enrichi en permanence "Les Essentiels"

Tous nos décryptages et articles : ici sur notre site : #covid-19

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les plateformes également affectées par des baisses de revenus publicitaires