Régies & Adtech  >  Actualités  >  Les vendeurs d'espace dans la crainte d'une crise publicitaire

Les vendeurs d'espace dans la crainte d'une crise publicitaire



La crise sanitaire et ses conséquences économiques avaient eu jusqu’à ces derniers jours un impact limité sur le marché de la publicité en ligne, les baisses des investissements ne concernant que les annonceurs directement affectés par la propagation du virus : ceux du voyage et du luxe. Après l’annonce du confinement de la population française lundi 16 mars et la chute de l’activité économique, l’ensemble du marché publicitaire pourrait être touché, selon de premiers témoignages récoltés.

Début mars, de premières informations du JDN évoquaient un effet limité du COVID-19 sur les investissements publicitaires - alors que l’épidémie ne s’était pas encore propagée en France. Les récits portaient sur une baisse des investissements dans le secteur du voyage et du luxe, et notamment un trading desk qui avait perdu 50 % de son chiffre d’affaires depuis la mise en confinement de la partie nord de l’Italie.

La tendance est bien plus nette depuis deux semaines. Aux États-Unis, sur le

Il vous reste 745 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Les vendeurs d'espace dans la crainte d'une crise publicitaire