Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  La CNIL française ouvre une enquête sur Criteo 

La CNIL française ouvre une enquête sur Criteo 



L’ONG Privacy International (PI) a annoncé lundi 9 mars que la CNIL a lancé en France une enquête sur Criteo. Cela fait suite à une plainte de l’ONG, il y a un an et demi, contre sept sociétés - Acxiom, Equifax, Experian, Oracle, Quantcast, Tapad et donc Criteo - pour sur leurs pratiques de collecte, d’exploitation et de traitement des données des internautes. L’autorité irlandaise de protection des données (IDP) avait déjà ouvert une enquête sur le fournisseur de CMP Quantcast en mai 2019, tandis que la CNIL britannique (IC) enquête depuis début 2019 sur les fournisseurs de données Acxiom et Experian.

À noter. Pour rappel, la CNIL publié mi-janvier des recommandations sur les cookies et les autres traceurs, centraux dans l’activité de Criteo, qui ont été largement critiquées par les acteurs du marché. Criteo, même s'il se diversifie pour proposer des solutions moins dépendantes des cookies tiers, traverse une période délicate en bourse ces deux dernières années, depuis la remise en cause des cookies tiers par les navigateurs.

mise à jour du 10/03/2020
Criteo avait déjà rendu publique cette information dans ses derniers résultats financiers (page 32). La société rappelle, dans une déclaration mardi 10 mars, qu'il s'agit d'une procédure normale après une plainte, et qu'"en tant qu'entreprise mondiale avec des bureaux implantés dans plusieurs pays de l'UE", elle est habituée à se "conformer aux exigences des autorités nationales à travers le monde".


 

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
La CNIL française ouvre une enquête sur Criteo