Régies & Adtech  >  Actualités  >  IAS révèle une fraude publicitaire concernant les éditeurs n’ayant pas mis à jour leur fichier ads.txt

IAS révèle une fraude publicitaire concernant les éditeurs n’ayant pas mis à jour leur fichier ads.txt



Integral Ad Science, société spécialisée dans l'advérification, a annoncé mardi 25 février avoir identifié un système de fraude publicitaire nommé 404bot. Il utilise la technique du “domain spoofing”, qui consiste à générer de fausses données relatives au navigateur, produire des URL frauduleuses d’éditeurs et ainsi attirer les dépenses médias des annonceurs. Il s’attaque notamment aux sites des éditeurs - de toutes tailles, précise IAS - n’ayant pas audité ou mis à jour leur fichier ads.txt. IAS estime que la fraude a engendré une perte de 15 millions de dollars pour le marché publicitaire et a touché 1,5 milliard d’impressions vidéo. 

À retenir. Pour rappel, le fichier ads.txt, développé par l’IAB Tech Lab pour lutter contre la fraude, est hébergé sur le serveur de l’éditeur et liste les prestataires autorisés à vendre ses emplacements publicitaires. La plupart des éditeurs ciblés par le bot, explique IAS, avaient une liste trop longue et non-actualisée d’acteurs. mind Media a d’ailleurs créé un outil, “ads.txt Scan”, pour cartographier les relations entre éditeurs et prestataires technologiques.

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
IAS révèle une fraude publicitaire concernant les éditeurs n’ayant pas mis à jour leur fichier ads.txt