Agences & Annonceurs  >  Audiences  >  Fernando Da Costa (Omnicom Media Group France) : "Nous devons faire en sorte de dépasser nos activités traditionnelles"

Fernando Da Costa (Omnicom Media Group France) : "Nous devons faire en sorte de dépasser nos activités traditionnelles"



Les agences sont soumises à des enjeux de plus en plus pressants : les relations avec les plateformes se crispent, les marques attendent une meilleure productivité, la relation avec l'annonceur est mouvante et complexe. Fernando Da Costa, co-CEO des activités médias d'Omnicom en France (Re-mind PHD, OMD, Fuse...) expose la façon dont le groupe de communication veut répondre à ces problématiques et livre son analyse du marché et ses priorités en 2020.

 

Les Gafa cristallisent une partie des tensions au sein du secteur publicitaire. Comment qualifieriez-vous vos relations avec elles ?

Les relations avec les plateformes restent positives. On a tendance à les stigmatiser, mais elles apportent de la création de valeur avec leurs produits, leurs audiences, leurs outils. C'est indéniable. Ma position est équilibrée : les plateformes doivent être considérées de la même façon que les médias traditionnels. Elles ne représentent pas une sphère digitale qui se situerait en dehors des autres univers médias : tous les acteurs médias doivent être placés sur un même pied d'égalité, y compris les supports digitaux. Ce qui implique aussi, c'est certain, que les plateformes ont des progrès à faire. Et les agences sont actives sur ce sujet, en direct et via

Il vous reste 1282 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Fernando Da Costa (Omnicom Media Group France) : "Nous devons faire en sorte de dépasser nos activités traditionnelles"