Régies & Adtech  >  Dossiers  >  Ciblage publicitaire : les identifiants uniques peuvent-ils remplacer les cookies tiers ?

Ciblage publicitaire : les identifiants uniques peuvent-ils remplacer les cookies tiers ?



L'IdentyLink de Liveramp, l'Unified ID de The Trade Desk, Univesal ID d'ID5, Digitrust de l'IAB... Toutes ces initiatives ont pour but de pallier le faible taux de synchronisation des cookies tiers entre les différents acteurs du programmatique. Depuis que les navigateurs et les régulateurs font la guerre au cookie tiers, ces solutions sont-elles amenées à disparaitre, ou peuvent-elles aujourd'hui se poser en alternative pour le ciblage utilisateur ? 

Il y a deux ans, d’abord pour pallier le mauvais taux de matching et la dégradation de l’expérience utilisateur liés à la synchronisation des cookies tiers entre les différents acteurs programmatiques, les initiatives d’identifiants publicitaires uniques communes ou privées se sont multipliées. "À l'origine, l’idée était de dépasser cette logique d'identifiant propriétaire pour avoir un langage commun pour se prévaloir des problèmes de matching et des déperditions à chaque étape de la chaîne de valeur", explique Mathieu Roche, le fondateur d'ID5. 

Dans un récent article de Digiday - qui présentait les initiatives d'ID uniques comme les prochaines victimes de la mort des cookies tiers -, Jordan Mitchell, le président de l'IAB Tech Lab soulignait que sans cookies, l'identifiant Digitrust créé par l'organisme serait amené à disparaitre, et dans son sillon d'autres initiatives également. Certains acteurs vo

Il vous reste 1419 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Ciblage publicitaire : les identifiants uniques peuvent-ils remplacer les cookies tiers ?