Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Sebastien Szczepaniak (Nestlé) : "L’efficacité du modèle hydride dans la relation agence-annonceur est réelle"

Sebastien Szczepaniak (Nestlé) : "L’efficacité du modèle hydride dans la relation agence-annonceur est réelle"



Le fabricant de produits agroalimentaires a sensiblement modifié ses méthodes de travail avec ses agences et prestataires afin de mieux maîtriser ses données et optimiser sa production de contenus ainsi que l’achat média, notamment en programmatique. Sebastien Szczepaniak, global head of sales and eBusiness, également responsable de la transformation digitale du groupe, détaille la stratégie adoptée pour mettre en œuvre ces changements.

Quels sont aujourd'hui les grands axes de votre stratégie marketing ?

Les consommateurs sont en demande d’une relation plus personnelle avec les marques, de laquelle ils puissent être davantage acteurs. Il nous fallait par conséquent être capables de personnaliser notre relation avec eux de façon à interagir en one-to-one, mais à très grande échelle, dans la mesure où nous sommes présents dans 150 pays avec 2 000 marques. Notre stratégie pour cela a consisté à complètement transformer notre façon de gérer trois axes majeurs pour nous : la data, le contenu et le média.

Pour la data, nous donnons priorité à la first party. Nous voulons en effet gérer notre activité en direct avec nos consommateurs et avoir une connaissance la plus fine possible à leur

Il vous reste 1252 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Sebastien Szczepaniak (Nestlé) : "L’efficacité du modèle hydride dans la relation agence-annonceur est réelle"