Médias & Contenus  >  Actualités  >  Droits voisins : les éditeurs fustigent la position de Facebook, identique à Google

Droits voisins : les éditeurs fustigent la position de Facebook, identique à Google



Facebook refuse lui aussi de rémunérer les médias pour la reprise de leurs contenus, mais souhaite créer un nouvel espace d'actualités sur sa plateforme en achetant des articles à certains d'entre eux. Les syndicats d'éditeurs de presse critiquent son choix.

Facebook a expliqué la manière dont il applique en France la loi du 24 juillet 2019 sur les droits voisins dans un texte publié jeudi 24 octobre. Il distingue les contenus médias publiés par les éditeurs eux mêmes, non concernés par les droits voisins, et ceux partagés par les utilisateurs, pour lesquels la loi s'applique mais qui représentent selon lui une très faible part des contenus sur sa plateforme :

  • "Les éditeurs de presse décident de la publication de leurs contenus sur notre plateforme. Nous
Il vous reste 786 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Droits voisins : les éditeurs fustigent la position de Facebook, identique à Google