Médias & Contenus  >  Actualités  >  En Allemagne, Google se dit prêt à discuter avec IG Metall sur le statut et les conditions de travail des YouTubeurs

En Allemagne, Google se dit prêt à discuter avec IG Metall sur le statut et les conditions de travail des YouTubeurs



La dépendance des YouTubeurs aux décisions unilatérales de Google est forte, par exemple pour la visibilité de leurs vidéos et leurs conditions de monétisation. Google Allemagne vient d'accepter de discuter avec IG Metall,  premier syndicat sectoriel européen, du statut des YouTubeurs, ainsi que de leurs conditions de travail et de rémunération. mind reproduit ici l'article de Planet Labor, publication du groupe mind spécialisée dans les évolutions du droit du travail et des relations professionnelles.

En juillet dernier, la campagne FairTube a vu le jour, fruit de l’alliance entre le premier syndicat sectoriel européen, IG Metall, et "YouTubeurs Union", un groupe Facebook de 23 000 personnes vivant tout ou partiellement des revenus gagnés en créant et postant des vidéos sur la plateforme internet YouTube. Les métallos allemands, qui s’intéressent offensivement aux nouveaux mondes  du travail nés de "l’économie de plateformes", ont demandé à Google Deutschland, qui dirige le YouTub

Il vous reste 730 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
En Allemagne, Google se dit prêt à discuter avec IG Metall sur le statut et les conditions de travail des YouTubeurs