Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Fake news : comment des start-up veulent aider les médias en ligne à mieux crédibiliser leurs contenus

Fake news : comment des start-up veulent aider les médias en ligne à mieux crédibiliser leurs contenus



La prolifération des fake news sur les grandes plateformes et l'incapacité des pouvoirs publics et des éditeurs à lutter contre le phénomène ont contribué à alimenter la défiance des lecteurs envers les médias. Pour y remédier, certaines start-up se positionnent sur la certification et la notation de l'information en ligne. L'objectif : redonner de la valeur aux contenus des éditeurs médias afin de retisser la confiance avec leurs lecteurs. mind Media a interrogé deux start-up qui opèrent sur ce marché pour décrypter leurs dispositifs et leur modèle économique, présenter les premiers résultats obtenus et envisager leur avenir. 

 

En 2019, le baromètre réalisé par Kantar pour la Croix indiquait une chute globale de la confiance dans les médias, et ce sont les médias en ligne qui en pâtissent le plus : la part de la po­pulation française jugeant les informations issues d’internet “crédibles” est passée de 39 % en 2014 à 25 % en 2019.  

Au-delà des initiatives de fact-checking et de

Il vous reste 1669 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Fake news : comment des start-up veulent aider les médias en ligne à mieux crédibiliser leurs contenus