Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Sites haineux : la responsabilité économique des agences et annonceurs pour l’instant écartée 

Sites haineux : la responsabilité économique des agences et annonceurs pour l’instant écartée 



La pression du législateur se renforce sur le marché publicitaire afin de mieux encadrer la publicité programmatique. Des députés et le gouvernement s’interrogent sur la responsabilité des acteurs de la publicité en ligne, notamment les marques et leurs agences, dans le financement des contenus illicites.

La proposition de loi contre les sites “haineux” de Laëtitia Avia en discussion depuis le 17 juin à l’Assemblée nationale et votée en première lecture mardi 9 juillet, a été l'occasion de mettre en avant le rôle de la publicité dans leurs modèles économiques. Outre le fait de responsabiliser davantage les sites et plateformes en les obligeant à retirer sous 24 heures les messages injurieux, haineux et "manifestement" illicites sous peine d'une condamn

Il vous reste 678 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Sites haineux : la responsabilité économique des agences et annonceurs pour l’instant écartée