Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Géraldine L’Hénaff et Laurence Milhau (GroupM) : "La transparence opérationnelle et financière de la publicité programmatique est possible"

Géraldine L’Hénaff et Laurence Milhau (GroupM) : "La transparence opérationnelle et financière de la publicité programmatique est possible"



En 2018, GroupM France (WPP) a investi 1,64 milliard d’euros dans les médias pour le compte de ses clients. Comment le groupe gère-t-il sa collaboration avec les plateformes ? Qu’est-ce qui guide ses investissements pour le compte de ses annonceurs et quel niveau de transparence arrive-t-il à leur offrir en programmatique ? mind Media a interrogé Géraldine L’Hénaff, directrice du digital trading de GroupM, et Laurence Milhau, directrice générale de GroupM Digital.

92 % des investissements publicitaires sur mobile en France ont été réalisés sur le search et le display des réseaux sociaux en 2018 : êtes-vous dans cette tendance ? 

Au premier semestre 2018, 52 % des investissements search de nos clients ont été diffusés sur mobile ainsi que 85 % de leurs investissements display sur les réseaux sociaux. Mais cela ne représente que 40 % des investissements globaux de nos clients sur le mobile, qui sont par ailleurs fortement portés par le native et la vidéo (notamment sur les réseaux sociaux).

Qu'est-ce qui guide prioritairement vos choix d’investissements médias : l’efficacité des campagnes ? La transparence ? Le contexte brand safe ?

Nos investissements médias sont d'abord guidés par les objectifs de nos annonceurs et les problématiques médias qui en découlent. La transparence et la brand safety sont un prérequis à tou

Il vous reste 1360 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Géraldine L’Hénaff et Laurence Milhau (GroupM) : "La transparence opérationnelle et financière de la publicité programmatique est possible"