Médias & Contenus  >  Actualités  >  Le pivot de Blackpills marque la difficulté à monétiser des offres vidéo dédiées au mobile

Le pivot de Blackpills marque la difficulté à monétiser des offres vidéo dédiées au mobile



Y-a-t-il un marché pour les contenus vidéos exclusivement destinés au mobile en France ? La question se pose après la réorientation des activités de Blackpills début avril vers la production pour d'autres plateformes.

Alors que l'application Quibi, conçue par Jeffrey Katzenberg (confondateur de DreamWorks) et Meg Whitman (ex-PDG de Hewlett Packard) verra le jour fin 2019 aux États-Unis grâce à jusqu'à 600 millions de dollars investis, selon des documents que s’est procuré Digiday, la situation semble compliquée pour les projets similaires lancés entre 2016 et 2017 en France autour de la diffusion de contenus vidéo courts sur mobile. 

Le groupe C

Il vous reste 631 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Le pivot de Blackpills marque la difficulté à monétiser des offres vidéo dédiées au mobile