Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Guy Chauvel (WNP) : "Les agences de communication en France sont parmi les moins bien rémunérées"

Guy Chauvel (WNP) : "Les agences de communication en France sont parmi les moins bien rémunérées"



Challengées par de nouveaux acteurs comme les GAFA et les cabinets d’un conseil d’un côté, et face aux exigences de transparence et d’efficacité des annonceurs de l’autre, les agences de communication repensent leurs modèles pour conserver leur valeur ajoutée. Guy Chauvel, président fondateur de WNP, présente à mind Media le positionnement de son agence qui combine intégration et consulting, et sa vision de l’évolution du marché.   

 

Quel est le positionnement de WNP sur le marché publicitaire ?

Après avoir notamment dirigé Saatchi & Saatchi en France, Havas en Europe, et plus récemment JWT au niveau monde (sa fiche LinkedIn), j’ai souhaité créer en 2011 un nouveau modèle d’agence qui tienne compte des évolutions des pratiques marketing des annonceurs. WNP, pour What’s Next Partner, se positionne comme le partenaire de demain des annonceurs, plus que comme une agence de communication. 

Pour cela, nous avons construit au fil du temps une offre intégrée, qui combine à la fois publicité classique, social media, CRM, shopper marketing, design, etc. Par-dessus ces expertises, nous avons ajouté dès le lancement une couche supplémentaire que peu d’agences proposent, à savoir un planning stratégique musclé en consulting. Cela nous permet d’avoir une capacité d’aide à la compréhension des consommateurs, des marchés, du conseil en marketing mix, en positionnement de marque, ainsi qu’en stratégie des moyens, afin d’aider les investisseurs à optimiser leurs investissements marketing. Les différentes activités de WNP contribuent de manière équilibrée &agrav

Il vous reste 1767 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Guy Chauvel (WNP) : "Les agences de communication en France sont parmi les moins bien rémunérées"