Médias & Contenus  >  Actualités  >  RGPD : Google semble se positionner aussi sur l’intérêt légitime pour justifier sa collecte et son traitement des données

RGPD : Google semble se positionner aussi sur l’intérêt légitime pour justifier sa collecte et son traitement des données



Une déclaration de l'un de ses responsables laisse penser que le groupe américain va davantage utiliser le fondement de l'intérêt légitime. La V2 du framework de l'IAB, prévue ces prochains mois, intègrera d'ailleurs mieux ce fondement. Rappelons que Google a été condamné par la CNIL à 50 millions d'euros d'amende.

L’IAB Europe tente depuis le printemps de normer les dispositifs de CMP pour les rendre à la fois interopérables pour la transmission des données et conformes au RGPD, via son “transparency & consent framework”. Non sans difficultés, puisque la conformité du framework au texte européen a été remise en cause par la Cnil.

Si elle s'est prononcée favorable à cette initiative pour normer les pratiques du marché, l'organe de protection des données personnelles a souligné que la simple intégration du framework est insuffisante pour garantir la validité du consentement recueilli, comme l’a montré la mise en demeure (lire le texte complet) en novembre 2018 de Vectaury, société française de publicité géolocalisée sur mobile (via un

Il vous reste 1084 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
RGPD : Google semble se positionner aussi sur l’intérêt légitime pour justifier sa collecte et son traitement des données